18° 25°
Weather

Destination Jeux

Partageons ensemble les émotions du sport

Logo-destination-jeux signature

Une année sous le signe des Jeux Olympiques !

 

L’année 2024 restera marquée dans l’histoire comme celle des Jeux Olympiques de Paris.

Cet été, tous les regards seront tournés vers ces athlètes de haut niveau qui feront vibrer les stades, piscines et autres lieux de compétition.

Terre de champions et sportive dans l’âme, Canet-en-Roussillon possède les infrastructures nécessaires pour être un centre de préparation aux Jeux et ne pouvait passer à côté de cet évènement majeur.

Labellisée « Terre de Jeux 2024 » parmi 500 communes sélectionnées, la ville entend bien honorer les JO à la hauteur de l’enthousiasme collectif qu’ils suscitent.

analia
NATATION : MEETING INTERNATIONAL DE CANET EN ROUSSILLON LE 5 JUIN 2004. DIGITAL IMAGE.
© NICOLAS GOUHIER / VANDYSTADT
ANNE-SOPHIE LE PARANTHOEN (FRA)

Mettre à l’honneur les sportifs locaux

Analia Pigréé, Pauline Mahieu et Marina Jehl visent les JO.

Tous les regards se portent vers ces trois nageuses licenciées du club Canet 66 Natation. En juin, elles participeront aux qualifications qui leur permettront peut-être de participer aux JO.

Née en 2001, Analia Pigrée détient les records de France du 50 m dos en grand et petit bassins.

Pauline Mahieu elle, a été plusieurs fois médaillée et détient le record de France du 100 m dos depuis 2023 conquis auparavant par Laure Manaudou.

Quant à Marina Jehl, après une blessure qui a ralenti sa progression l’an dernier, elle nourrit de grosses ambitions pour 2024. Sprinteuse, elle excelle sur le 100 m et le 200 m libre.

IMG-20230612-WA0005
x1080

Partager les émotions du sport

Pour célébrer les JO dignement et être parfaitement en accord avec les trois valeurs de l’Olympisme qui sont l’excellence, le respect et l’amitié, Canet-en-Roussillon programme chaque mois depuis janvier, un évènement en lien avec les JO. Lancement du compte rebours, conférence sur les jeux, chasse aux oeufs au fil d’épreuves olympiques, semaine de l’Olympisme dans les écoles élémentaires… ne sont que quelques exemples des manifestations proposées.

A partir du 18 mai, tout le monde pourra venir voir s’entrainer les équipes de natation au centre Arlette Franco. Accès gratuit.

Le 26 juillet, le centre de natation Alette Franco aura une autre vocation ! Le bassin de la piscine Olympique proposera un spectacle grandiose son et lumières à l’occasion de la retransmission sur écrans géants de la cérémonie d’ouverture des Jeux.

Thierry Pata, porteur de la flamme

Directeur des sports de la ville de Canet en Roussillon et ancien champion de France du 50m brasse, du 100m brasse et du 200m brasse, sélectionné aux Jeux Olympiques de 1984 à Los Angelès où il a terminé 10ème meilleur brasseur, Thierry Pata a été sélectionné pour porter la flamme olympique le 15 mai prochain :

« Je m’étais inscrit comme on jette une bouteille à la mer. Mais c’était sans compter sur la municipalité de Canet qui a appuyé ma demande. Quelle émotion, lorsque j’ai appris y a quelques jours, que ma candidature avait été retenue. Moi qui ai participé aux JO, je n’ai jamais eu la chance de porter la flamme. Je ne sais pas encore sur quelle portion du parcours j’aurai la possibilité de courir avec elle mais je mesure déjà la chance que j’ai » explique-t-il.

PATA
europa-LM-3405

Accueillir des sportifs du monde entier

Canet-en-Roussillon a été sélectionné pour accueillir les équipes internationales de natation.

Le Japon, l’Australie et la Belgique viendront s’entrainer dans les bassins du centre de natation Arlette Franco. Tout comme l’équipe de France de Waterpolo.

Il faut dire qu’ici, à deux pas de la Méditerranée, on a l’habitude de recevoir les plus grandes stars mondiales. Laure Manaudou, Camille Lacourt ou encore Frédérick Bousquet s’y sont entrainés.

Tous les ans, les différentes fédérations y organisent des stages et le circuit annuel de natation Mare Nostrum accueillant les meilleurs nageurs mondiaux, y fait étape pendant deux jours.

Doté d’un bassin olympique de 50 m et d’un autre de 25 m, d’une salle de musculation, d’une unité de réparation et d’une tribune de 750 personnes, le Centre Arlette Franco est particulièrement adapté pour accueillir les équipes olympiques.

Contactez-nous