15°
Weather

CONFÉRENCE AU CLAP CINÉ: L’ORGANISATION TODT ET LE TRAVAIL FORCÉ

Culturelle
07Mai2024
Capture d'écran 2024-02-09 112657
12-2

Présentation

"L'ORGANISATION TODT EN FRANCE"

"L'ORGANISATION TODT EN FRANCE"
1940-1944
Bâtisseurs et forçats au service d'Hitler

L' « Organisation Todt » était une structure paramilitaire chargée de tous les projets de construction du Troisième Reich pendant la Seconde Guerre mondiale. En France occupée, des milliers d'entreprises et de travailleurs forcés ont construit des bunkers pour sous-marins, ainsi que le « Mur de l'Atlantique » et le « Mur du Sud ». Grâce à des archives audiovisuelles, cette conférence retrace l'histoire de cette organisme nazie peu connue. Peter Gaida, né en 1969 en Pologne, est historien, traducteur et auteur de l’exposition » ROTSPANIER ». Il était maître de conférences en civilisation française à l’Université de Brême et vit à Bordeaux (petergaida.de).

Parmi les structures créées par le Troisième Reich, l' « Organisation Todt » reste la grande inconnue. Cette organisation paramilitaire, qui comptait plus d'un million d'ouvriers en 1944, était responsable de tous les projets de construction du Troisième Reich pendant la Seconde Guerre mondiale, surtout en France occupée. L' « OT » en France réparait les routes, les ports et les aérodromes, elle construisait d'énormes bunkers pour sous-marins, des rampes de lancement pour fusées et, à partir de 1942, des milliers de bunkers sur les côtes de l'Atlantique et de la Méditerranée. Une armée de volontaires, de prisonniers de guerre et de travailleurs forcés vivait dans des dizaines de camps peu connus en France occupée. Des Français astreints au travail dans le cadre du STO, des prisonniers africains de la Wehrmacht et des réfugiés espagnols de la guerre civile travaillaient pour de nombreuses entreprises allemandes et françaises, qui réalisent des bénéfices importants dans le cadre de cette collaboration économique avec l’OT. Après la Libération, ce sont les gardiens allemands du Mur de l'Atlantique qui, dans le cadre de leur captivité, ont dû déminer des millions de mines sur les côtes françaises, tandis que les bunkers tombaient dans l'oubli. Ce n'est que depuis quelques années que les bunkers allemands sur les côtes françaises gagnent en importance en tant que « lieux de mémoire ». La conférence retrace l'histoire de cette organisation nazie peu connue à l'aide d'archives audiovisuelles. Peter Gaida, né en 1969 en Pologne, est historien, traducteur et auteur de l’exposition » ROTSPANIER ». Il était maître de conférences en civilisation française à l’Université de Brême et vit à Bordeaux (petergaida.de).

2 séances uniques consécutives/ Samedi 10 Février

18h : LA ZONE D'INTÉRÊT Grand prix Cannes 2023
de Jonathan Glazer ■ BAC films ■ 31 janvier 2024 ■ USA, Pologne ■ 1h45/VOST
avec Christian Friedel, Sandra Hüller, Johann Karthaus
S’inspirant du roman de Martin Amis, Jonathan Glazer nous reçoit dans un pavillon avec piscine, qui jouxte le camp d’Auschwitz. C’est là que vivent Rudolf Höss, le commandant du camp, sa femme, Hedwig, et leurs cinq enfants blonds. Une existence familiale qui tient du tableau idyllique. L’été resplendit, des massifs de fleurs de toutes les couleurs embaument le jardin...
Il y a dans la manière de distiller l’ignominie dans chaque plan faussement banal, mais minutieusement étudié, une distance esthétique, une virtuosité qui glace. Le film développe sa chronique de la déshumanisation du tortionnaire, sans verser pour autant dans la complaisance !

Langues parlées

  • Français
Horaires & jours d'ouvertures
Tarifs
  • Le 07 mai 2024 à 18:30
Tarif Min Tarif Max
Plein tarif - -

CONFÉRENCE AU CLAP CINÉ: L’ORGANISATION TODT ET LE TRAVAIL FORCÉ

Avenue Guy Drut 66140 CANET-EN-ROUSSILLON

A proximité

ça peut vous intéresser

Contactez-nous